Menu

Rencontre avec Charline Le Corre, la Front End & Sales Manager de Tropic Knits

In: Textile | November 2019

Charline Le Corre, une jeune femme dynamique et une énergie positive à revendre !

Elle enchaîne des sessions de travail, véritables moments d’échanges avec ses collaborateurs, dans une ambiance conviviale. La Front-End & Sales Manager de Tropic Knits a su, à force de détermination et de son écoute active, imposer son savoir-faire et son sens des responsabilités auprès de ses équipes. Portrait.

En quoi consiste ton travail ?

En tant que Sales Manager, mon rôle est de superviser l’équipe marketing pour l’un de nos meilleurs clients : ASOS. Cela signifie la gestion des ventes des différentes collections, du relationnel avec les acheteurs et des équipes.

Un métier que j’affectionne particulièrement, d’autant plus que le relationnel y tient une grande place. Aujourd’hui l’équipe compte plus d’une cinquantaine de collaborateurs.

En tant que Front End Manager, je travaille en étroite collaboration avec les Sales et le Planning pour la cohésion globale de l’équipe administrative. Je chapeaute également les départements de Pre Production et Sampling  nous assurons l’aspect technique des produits ainsi que la livraison des échantillons.

Comment a démarré ton aventure à Tropic Knits ? 

Cela fait bientôt 6 ans que j’ai rejoint la grande famille de CIEL Textile. Les voyages font partie de moi, avec des parents qui travaillaient chez Air France, j’ai eu la chance de connaître de longues expatriations et de vivre en Chine, en Espagne et aux États-Unis. Quand nous avons décidé de revenir vivre à Maurice avec mon époux, c’est tout naturellement que je lui ai dit que ce serait à une seule condition : travailler à l’international. Et depuis a commencé cette belle aventure chez Tropic Knits.

Le Textile aujourd’hui me permet d’être constamment exposée à différentes cultures grâce aux trois usines situées à Maurice, Madagascar et en Inde. Avec un mari qui est un excellent papa et d’un grand soutien, je pars toujours l’esprit tranquille !

Quel a été ton parcours pour être aujourd’hui Front-End & Sales Manager de Tropic Knits ?

Un Master en Commerce International en poche, j’ai débuté en tant que Merchandiser, tout ce qui touchait à la prise de commande et gestion des dossiers. Ensuite, j’ai gravi les échelons et je suis passée à Executive Merchandiser.

La direction a cru en moi et je les remercie de leur confiance. Au bout deux ans, j’ai été promu au poste de Sales Manager et il y a moins d’un an que j’assume également la fonction de Front End Manager.

C’est très motivant de travailler dans un groupe comme CIEL Textile, car ils valorisent les jeunes et créent des opportunités afin de les faire progresser.

Quel a été ton plus grand challenge ?

Me faire accepter en tant que jeune novice dans l’industrie du textile. J’ai vraiment appris le métier étape par étape et ce sont ces paliers qui me donnent aujourd’hui cette crédibilité dans mon travail. Connaître notre système interne est aujourd’hui un atout indéniable !

Quel est ton style de Management ?

Disponibilité est le maître-mot.  C’est indispensable afin de mieux comprendre les membres de l’équipe et les accompagner. Cela ne signifie pas pour autant qu’il ne faut pas être ferme. J’apprécie la franchise et le travail soigné, alors parfois cela provoque des réunions moins joviales disons !

Je prône une ambiance conviviale et ouverte qui stimule la collaboration et les échanges d’idées.  Avec l’exigence du métier, il est primordial de fonctionner avec des échéances & des KPIs. La bonne pression est une stimulation et inévitable dans cette industrie. Il est aussi important d’adapter son management en fonction des situations et sensibilités personnelles.

Comment organises-tu tes journées et tes équipes ?

Je commence par consulter mon agenda, mes emails et ensuite le métier commence ! Il y a toujours des imprévues et c’est justement cela la beauté de ce secteur. Entre deux résolutions de problèmes, je suis sur Whatsapp pour maintenir la relation clientèle avec les acheteurs anglais et nos usines en Inde et Madagascar. Les réseaux de communications modernes permettent un instantané que les professionnels affectionnent.

Après les urgences, place à la gestion et aux objectifs. Ainsi, j’effectue des one-to-one avec mes équipes pour un bilan mensuel puis une grande messe mensuelle avec toute l’équipe du Front End. Un moment indispensable que j’affectionne particulièrement afin d’avoir une vue d’ensemble de la chaine de valeur. Enfin, l’entretien biannuel est un moment important où nous faisons un point sur la performance et les priorités à venir.

Si un candidat recherche la routine ici, il sera vite contrarié !

Qu’est-ce que tu aimes dans ta profession ?

C’est difficile à définir ; mais je pense à la gestion des équipes et mon engouement pour le monde du retail. Le fait d’être dans une industrie où chaque maillon est essentiel pour atteindre un résultat renforce les liens avec chaque co-équipier.

J’aime la nouveauté de cette manière et j’apprécie particulièrement passer du temps avec l’équipe du Design lors des voyages. Nous avons toujours de bons échanges sur les dernières tendances, les unes plus folles que les autres parfois. Nous vivons dans une mondialisation où le globe est devenu un village, la nouvelle robe japonaise peut se retrouver la semaine suivante aux quatre coins de la planète voire même au bazar de Port-Louis ! Les Designers ont une inventivité sans limite, ils sont un atout indéniable pour le groupe (même si parfois nous avons de longues discussions sur leur création très onéreuse !)

Parle-nous de ta vie pro-perso ?

Mon équilibre de vie s’est amélioré depuis que je suis devenue maman. Avant j’étais à 70:30 aujourd’hui je suis à 60:40 même si le 50:50 est illusoire !  Je me déconnecte pendant les vacances qui sont des moments ressources et privilégiées en famille.

Il faut dire qu’en tant que femme il faut se prouver encore plus. – une super maman, une super bosseuse et une super épouse.

Une personne qui vous a inspiré, qui a été un mentor pour vous ?

J’ai une pensée pour Jérôme Couve, Directeur Exécutif de Tropic Knits Region. Il a été mon coach depuis mes débuts à Tropic. Sa rigueur et son organisation ont été des exemples pour moi. C’est une personne accessible et juste dans ses choix.

Un conseil pour un jeune qui va prendre un poste de leadership ?

Sois passionné et crois en tes équipes ! La passion est primordiale, passe du temps avec tes équipes sans oublier que nous sommes humains avec un potentiel à développer.  

Comment vois-tu évoluer ta carrière ?

Ce secteur, multiple et complexe, connait des innovations en continu. Alors sans doute que mon métier dans dix ans n’existe pas encore ! Peut-être que cela passera également par une expatriation afin de renouer avec mes premières amours. L’avenir nous le dira !

J’ai beaucoup d’attaches pour Tropic Knits, c’est motivant pour moi d’évoluer dans une équipe jeune et dynamique !

En apartés

Quand on demande à Charline de nous décrire un samedi parfait ; elle nous parle d’une grasse matinée, un moment plage en famille et finir par un bon dîner entre amis. Gourmande et gourmet, elle avoue avoir un faible pour la cuisine italienne.

Un sport ? Si elle n’a plus vraiment le temps de faire du sport, elle adore le tennis et le « footing », mais faute de temps, Élise, sa fille de 20 mois, est devenue son sport ! Et quand elle ne travaille pas, on retrouve Charline sur ASOS, pour son shopping cette fois !

-->

Follow Our Stories